• Sarah K - Auteure

Ecrit libre 10

Bonjour, nous voici cette semaine avec un nouvel écrit libre dont les mots obligatoires sont : discipline, chaos, lagon, affinité et étincelle. Je vous souhaite une bonne lecture.

En regardant le lagon qui s’étendait à perte de vue, au bas de la montagne, je me perdais dans mes pensées. Je sondais le chaos qui se développait en moi à la simple mention de la discipline que représentaient les mathématiques. J’avais toujours eu horreur de ces calculs, équations et problèmes, cela avait toujours été, pour moi, synonyme de maux de tête, de déchirements intellectuels et j’en passe. Toujours est-il que dans quelques heures j’avais un contrôle dans cette matière et comme vous l’avez compris je n’ai aucune affinité avec les mathématiques. Il faut d’ailleurs croire qu’elles non plus ne m’aiment pas, car sinon, pourquoi me feraient-elles ainsi souffrir ?

À bien y réfléchir, et je n’avais que cela à faire, perché au sommet de cette montagne, il faut bien le dire. Bref, je n’avais aucun moyen d’échapper au calvaire, j’avais l’impression, comme disait Victor Hugo que l’on me livre « aux chiffres, noirs bourreaux » et que mon pauvre crâne va finir par imploser tellement nous devons retenir de théorèmes, résultats de multiplications et autres propriétés géométriques.

C’est alors qu’une étincelle de génie me pénétra : et si je sautais ? Je n’aurais ni à faire ce maudit test ni à recevoir une mauvaise note qui ferait que mes parents me disputeraient… En voilà une bonne idée, alors ni une ni deux, et me voilà les deux pieds dans le vide. J’attendis longtemps la chute et surtout l’impact avec le sol qui ne vint pas. J’ouvris les yeux pour me rendre compte que je me trouvais dans une salle de cours, un stylo dans la main, une feuille sur la table devant moi, des énoncés dessus… Ah oui, c’est vrai, j’étais déjà dans la salle de cours, le contrôle avait déjà commencé et je m’étais réfugié dans mon imagination pour échapper l’espace d’un instant à ces chiffres et formulations que je ne comprenais pas… Mais quelle idée de nous faire faire des mathématiques dans un cours de langue, on ne comprend déjà pas la langue et en plus on doit faire des calculs. La professeure doit vraiment me détester, je ne vois que ça comme explication.

©S.

Je vous dis à la semaine prochaine.

2 vues

Posts récents

Voir tout

Fête de la musique

Bonjour tout le monde, cette semaine je me suis inspirée de la fête de la musique qui aura lieu le 21 pour écrire le texte qui suit. J'espère qu'il vous plaira et que l'humour ne vous fera pas fuir lo

Journal d'une jeune femme (extrait 5)

Lundi 2 : Je l’aime, inéluctablement, inlassablement, désespérément, mais je le rends malheureux et je le brime. Je viens d’apprendre qu’il réfrénait ses envies et désirs à cause de moi ; je pensais n

Ecrit libre 4 (année 2021)

Bonjour tout le monde, nous revoici aujourd'hui pour un nouvel écrit libre. Je devais utiliser les cinq mots suivants : défibrillateur / changement / juillet / argumentaire / professeur. Je vous souha

 
  • facebook