• Sarah K - Auteure

Ecrit libre 3 (année 2021)

Bonjour tout le monde, nous nous retrouvons en ce samedi avec un écrit libre dont les mots obligatoires m'ont été fournis par une amie de la famille. Je peux déjà vous dire que cet écrit se verra accordé une suite. Je vous en souhaite une bonne lecture et n'hésitez pas à laisser un commentaire pour me dire ce que vous en avez pensé...

Nous avions besoin de soutien en cette triste période, nous avions besoin d’être entourés, nous avions besoin de beaucoup de choses mais l’étouffement par l’affection n’en faisait pas partie. En effet, trop de tendresse et de bons sentiments n’étaient pas dans notre demande. Un peu de franchise par contre ne nous aurait pas fait de mal afin de nous relever.

La situation était difficile à gérer et la moindre contrariété nous faisait partir sur les chapeaux de roues, mais en aucun cas, les mensonges n’étaient les bienvenus. Nous les avions toujours eus en horreur et ce n’était pas près de changer. Nous, la nouvelle reine du royaume, ne pouvions laisser les conseillers nous mentir plus longtemps sur la situation de nos sujets bien aimés. Eux aussi avaient perdus un être cher en la qualité de leur reine adorée.

C’est pourquoi, nous prîmes la mesure suivante : éliminer chaque membre du gouvernement et en faire entrer de nouveaux à notre service, leur faire faire un relevé de la situation par région et proposer des solutions pour lutter contre chacun des éléments mentionnés dans ces relevés. Toute décision devant être prise par notre personne royale et par nul autre. Cela nous ferait du travail, mais qu’importe, nous désirions que le peuple sache qu’il serait soutenu et non abandonné à lui-même. Mère n’était pas la seule qui désirait son bien être, cela valait pour nous aussi…

Suite aux divers décrets et changements opérés dans le royaume, il fallut plusieurs mois afin que les choses ne se tassent et qu’un semblant de calme et de paix n’envahisse le peuple, des impôts diminués mais plus souvent sur certaines régions plus riches, une taxe pour les grands marchands seulement qui leur permettait tout de même de vivre ainsi qu’un roulement des terres pour la production avait été mis ou remis en place. Certains avaient profité de notre jeune âge pour se bâtir des fortunes sans se préoccuper de la colère des petits gens, qui vivaient difficilement leur vie et qui n’avaient pas besoin qu’on leur rajoute de nouvelles contraintes.

Aujourd’hui, nous étions suffisamment âgés pour ne plus nous laisser dicter notre conduite et nos réflexions. Nous étions en âge de pouvoir gouverner, seules… Le peuple nous aimait, comme il avait pu aimer Mère, et cela suffisait à notre bonheur. Il était celui que nous écoutions le plus et quand nous ne pouvions le satisfaire, nous faisions des communiqués pour nous excuser et lui expliquer la situation, lui promettant de lui rendre plus de libertés dès que possible. C’est d’ailleurs ce que nous nous efforcions de faire au quotidien, dans tout le royaume et ce durant toute notre vie.

Le mariage fut évoqué, mais lorsqu’il fut question de laisser l’époux monter sur le trône à notre place et régner, tout fut rejeté, toutes les propositions furent brûlées sur la place principale dans un grand feu de joie. Il était hors de question que nous laissassions un inconnu prendre le trône et dicter sa loi sur nos sujets biens aimés sans nous révolter.

Le haut commandement dut reconnaître notre droiture, car il ne fut plus question de mariage jusqu’à ce que nous en reparlions nous-même bien des années plus tard, à la suite d’un voyage dans un pays voisin ou nous avions rencontré le prince avec qui nous avions longuement parlé de nos visions sur le règne. Mais la proposition fut exclue par le roi du dit pays voisin, son fils ne se marierait pas à la jeune reine d’un petit pays, il avait plus d’ambition pour son fils.

©S

Je vous souhaite à tous et toutes une bonne semaine et vous dis à samedi prochain..

0 vue

Posts récents

Voir tout

Amour sur Internet (partie 4)

Bonjour à tous et toutes, vous l'attendiez (peut-être), le voici, le voilà... Tout droit sorti du four de mon imagination, je vous en souhaite une bonne lecture. Plusieurs jours passèrent sans que Jul

Acrostiches

Bonjour, nous nous retrouvons en ce samedi 3 avril avec un petit exercice que j'affectionne particulièrement : l'acrostiche. J'en ai réalisé quatre, si le coeur vous en dit, vous pouvez également vous

Amour sur Internet (partie 3)

Bonjour tout le monde, nous voici cette semaine avec un nouvel article d'écriture. Il s'agit de la suite d'une histoire qui a été mis en ligne au mois de février (pour ceux qui s'en rappellent…). Je v

 

©2019 par Fan of writing (Sarah K. - Auteure). Créé avec Wix.com