• Sarah K - Auteure

Ecrit libre 9

Aujourd'hui, on se retrouve avec un texte fantastique. Voici les mots que je devais utiliser : danger, risque, dragon, héros, amertume. Je vous souhaite une bonne lecture...

Notre héros parcourait les routes, à la recherche du mystérieux dragon des légendes de son pays. Jusqu’à maintenant, il ne l’avait pas trouvé et avait dû gagner sa vie en travaillant à gauche ou à droite, selon les besoins des gens. C’était le cœur remplit d’amertume qu’il rentra chez lui au bout d’une année entière.

— Alors mon fils, as-tu trouvé le danger que tu cherchais ?

— Ce n’est pas le danger, mais un dragon…

— Ah… Parce qu’un dragon, ce n’est pas dangereux peut-être ?

— Mouais…

— Tu l’as trouvé ou non ?

— Non, j’ai cherché partout, dans toutes les grottes du pays, toutes les falaises, toutes les montagnes. J’ai même poussé le risque en allant dans des volcans, mais rien.

— Je te l’avais dit, mon chéri. Ce ne sont que des légendes, pour endormir les enfants. Alors maintenant, tu vas gentiment aller nous chercher du bois, nous allons manger et ensuite, tu te marieras, comme tu aurais dû le faire il y a un an, ta fiancée a eu la gentillesse de t’attendre.

Le silence tomba sur la maison et le jeune homme se demanda s’il ne valait pas mieux repartir à l’aventure de suite et vivre au jour le jour que de devoir se marier à une parfaite inconnue. Il n’avait aucune envie d’épouser quelqu’un, il voulait être libre et ne pas être enchaîné à quelqu’un.

Pourtant, le mariage eut bel et bien lieu, les deux parties ne rechignèrent pas, au contraire, ils semblaient ravis de la tournure des choses, ils s’installèrent dans une autre ville et y fondèrent une famille. De leur union, naquirent deux filles et un fils, quand ces derniers furent en âge de se marier, le père de famille, leur raconta la légende du dragon mystérieux qui pouvait exaucer n’importe quel souhait. Sans surprise pour les deux parents, les trois enfants voulurent partir à sa recherche, séparément, ils s’attendaient à ce qu’on le leur refuse, leur disant que ce n’était qu’une histoire, qu’ils avaient un rang à tenir et que le mariage était bénéfique pour la famille… Et contrairement à ce qu’ils pensaient, leurs parents les y autorisèrent avec un sourire sur le visage. Ils avaient eux-mêmes fait l’expérience de ce voyage et s’étaient rencontrés en cours de route, ils ne pouvaient imposer un mariage arrangé aux leurs. Eux avaient eu de la chance que l’inconnu ne le soit pas tellement, il n’en serait possiblement pas pareil pour les trois adolescents qui partaient sur les routes.

Trois années s’écoulèrent avant que leur fils ne revienne chez eux, les filles avaient été plus rapides, déclarant pour l’une avoir fait la connaissance d’un charmant jeune homme qui lui avait demandé sa main et qui attendait la bénédiction des parents, l’autre avait décidé de s’en remettre au destin, elle n’était pas faite pour la vie de bohème et préférait le luxe d’un manoir, c’est pourquoi lorsqu’un comte vint demander de lier leur deux familles, elle supplia ses parents d’accepter, se fichant de qui serait son époux tant qu’elle pouvait obtenir ce qu’elle désirait le plus : le confort matériel.

Lorsque le dernier arriva, ce fut fatigué et peiné de ne pas avoir trouvé ce qu’il cherchait. Quand il apprit les mariages de ses sœurs, il voulut les voir, pensant qu’elles étaient malheureuses, quelle fut sa surprise en les découvrant, pleines de vie et resplendissantes de joie. Le dernier né eut une longue conversation avec ses géniteurs sur sa recherche du dragon, les dangers auxquels il avait été confronté, les risques qu’il avait pris pour parvenir à ses fins et enfin sur ce qu’il désirait faire à partir de maintenant.

Cinq ans plus tard, il avait repris les affaires familiales et avait épousé une damoiselle, un peu plus jeune que lui, qui était à la recherche du dragon. Quand ils s’étaient connus, cela avait été le coup de foudre… Chacun des hommes de la famille pensèrent que la légende était, au final, bien réelle, le mystérieux dragon leur avait apporté ce qu’ils souhaitaient le plus dans leur vie : amour, travail, enfants...

©S.

À la semaine prochaine avec l'article musical du mois.

3 vues

Posts récents

Voir tout

Amour sur Internet (partie 4)

Bonjour à tous et toutes, vous l'attendiez (peut-être), le voici, le voilà... Tout droit sorti du four de mon imagination, je vous en souhaite une bonne lecture. Plusieurs jours passèrent sans que Jul

Acrostiches

Bonjour, nous nous retrouvons en ce samedi 3 avril avec un petit exercice que j'affectionne particulièrement : l'acrostiche. J'en ai réalisé quatre, si le coeur vous en dit, vous pouvez également vous

Amour sur Internet (partie 3)

Bonjour tout le monde, nous voici cette semaine avec un nouvel article d'écriture. Il s'agit de la suite d'une histoire qui a été mis en ligne au mois de février (pour ceux qui s'en rappellent…). Je v

 

©2019 par Fan of writing (Sarah K. - Auteure). Créé avec Wix.com