snowfall-201496_1280.jpg
 
  • Sarah K - Auteure

Suite de l'écrit libre 8

Bonjour messieurs, mesdames, nous revoici cette semaine avec la suite du texte que j'ai publié sous le titre de "Ecrit libre 8". Je vous souhaite une bonne lecture et n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaire.

Cette soirée se passait magnifiquement bien, il avait dansé avec sa camarade masquée, bien qu’elle ait refusé au départ, prétextant qu’elle ne savait pas voltiger sur une piste de danse. La blonde était revenue à la charge, le reconnaissant finalement, elle avait insisté sur le fait qu’elle voulait être avec lui, mais encore une fois, il avait décliné, prenant comme prétexte la jeune fille à ses côtés.

— Merci de me mettre au centre des rumeurs qui vont circuler !

— Cette soirée est masquée, personne ne saura qui tu es, des rumeurs vont circuler sur mon compte et sur la mystérieuse fille avec qui j’ai pu valser, mais en aucun cas les gens sauront ta véritable identité.

— C’est sûr que ce n’est pas toi qui vas leur dire !

— Certainement pas, je veux garder ça pour moi…

— Pour toi ? Tu ne sais même pas qui je suis !

Il la tira derrière lui, pour l’emmener dans un coin dans la salle, à l’abri des regards et oreilles indiscrètes avant de reprendre la discussion laissée en suspend.

— J’ai bien une idée de qui tu es, même si je reconnais que je ne sais pas ton nom.

— Pardon ?

— Je suis persuadé que je te connais de vue, que je t’ai déjà adressé la parole mais que tu ne m’as jamais répondu, ne me donnant aucune information sur ton identité…

L’inquiétude qu’il lut dans ses yeux, il la comprit en réfléchissant à leur proximité soudaine, il se recula rapidement, détournant le regard et s’excusant. Il n’avait pas prévu de l’emprisonner entre ses paumes au mur et de se rapprocher au point de n’être qu’à quelques millimètres de ses lèvres et de son corps.


La jeune fille n’en revenait pas, il savait exactement avec qui il se trouvait, même s’il était vrai qu’il ne connaissait pas son nom, elle le savait, car il était connu, mais pas elle. Et puis, ils n’avaient jamais été dans la même classe, logique qu’il ne le sache pas. Par contre, elle avait réellement cru qu’il allait l’embrasser suite à sa tirade, elle l’avait vu s’approcher pendant qu’il parlait, son regard planté dans le sien et elle avait eu une peur bleue. Elle ne voulait pas d’un baiser échangé ainsi, elle avait beau ne pas être très romantique, un baiser sans réels sentiments n’était pas dans son programme. Elle hocha la tête quand il s’excusa avant de le planter là et de partir de la soirée, elle attendit d’être le plus loin possible de la soirée et de ne croiser personne pour défaire la pince dans ses cheveux et de retirer son masque. Elle s’arrêta aux toilettes et se changea totalement, retrouvant ses affaires de tous les jours pour rentrer chez elle, rangeant ce qu’elle portait dans son sac et quitta l’établissement.


Le lendemain, il y avait bel et bien des rumeurs sur la soirée et sur la fille qui avait été la partenaire du plus beau mec du lycée, mais il avait raison : personne ne savait la vérité sur son existence, il avait gardé sa langue. Pendant plusieurs jours, elle le surveillait quand elle le croisait, mais il avait l’air d’être tout le temps dans ses pensées. Un midi, alors qu’il était assis, seul, sur un banc, elle se dirigea vers lui et s’assit à ses côtés.

— Qu’est-ce qui te perturbe à ce point, Marc Delmos ?

— Le prénom d’une fille…

— Ah… Tu as succombé à l’autre idiote de blondasse…

— Non, je cherche toujours à savoir le prénom de la mystérieuse brune au masque vert qui m’accompagnait au bal. Je n’aime pas les filles qui pensent que leur physique est leur seule arme pour séduire un mec.

— Je peux t’aider pour cela, elle s’appelle Alicia, Alicia Renfol.

Elle lui avait souri et était repartie comme elle était venue, après avoir déjeuné. Lui, il avait un sourire idiot collé au visage dont il ne pouvait se défaire.

©S.

À la semaine prochaine.

4 vues

Posts récents

Voir tout

Le patron

Bonjour tout le monde, nous voici aujourd'hui avec un nouvel écrit de ma composition. Bonne lecture... Je regardais le ciel en attendant de retourner au bureau, je n'avais pas faim ce midi, j'avais l'

Ecrit libre 1 (année 2021)

Bonjour, nous nous retrouvons aujourd'hui pour un nouveau texte libre inspiré de cinq mots donnés par une élève : couches, stylos, carottes, poule et coeur. Je vous souhaite une bonne lecture. _ Est-c

Ecrit libre 10

Bonjour, nous voici cette semaine avec un nouvel écrit libre dont les mots obligatoires sont : discipline, chaos, lagon, affinité et étincelle. Je vous souhaite une bonne lecture. En regardant le lago

 

©2019 par Fan of writing (Sarah K. - Auteure). Créé avec Wix.com