Rechercher
  • Sarah K - Auteure

Une histoire de Noël

Mis à jour : avr. 4

– Crois-tu qu'elle va aimer ? – Il faudrait être folle pour ne pas apprécier ce que tu fais pour elle. – En même temps, elle n'aime pas spécialement Noël et je suis en train de décorer notre appartement, j'ai comme un doute que cela lui fasse plaisir. – Arrête de te prendre la tête ainsi, vous vivez ensemble, tout ira bien, j'en suis convaincue.

Peu de temps après que son amie était partie, celle qui était entrée dans sa vie rentra de sa journée de travail, elle n'avait pas fait un pas dans la pièce que déjà elle avait lâché son sac et ouvrait grand la bouche avant de la refermer comme un poisson. Jean le savait, il n'aurait jamais dû décorer son appartement sans son consentement, il n'aurait jamais dû écouter sa meilleure amie. Il attendait la tempête qui n'arrivait pas, il rouvrit les yeux pour trouver sa petite amie, installée devant sa fausse cheminée, occupée à regarder une chaussette qu'il avait trouvé dans un carton de décoration de la jeune femme qu'elle conservait dans un coin de sa chambre.

– Où as-tu trouvé ça ? – Dans ta chambre, pourquoi ? – Tu as fouillé dans mes affaires ? – Fouiller c'est un bien grand mot. Je dirais plutôt que je suis tombé dessus en faisant un peu de ménage. – Pourquoi as-tu décoré alors que tu sais que je n'aime pas cette fête ? – Justement pour cela, je ne comprends pas pourquoi tu n'aimes pas, en plus, je n'ai pas trop chargé la décoration, je pensais que cela pourrait te donner envie de fêter Noël cette année. – Je ne veux plus fêter Noël depuis des années et tu le sais très bien. – Oui je le sais, mais je ne comprends pas pourquoi. – Pour la simple et bonne raison qu'il n'est plus là. – Qui ? – Antoine. – Ton ex ? – Oui. – Tu te fiches de moi c'est ça ? Tu n'es plus avec ton ex et du coup tu décides de ne plus aimer Noël, c'est quoi ce délire ? Je croyais que tu avais tourné la page vu que tu es avec moi. – Comment ça je suis avec toi ? Jean, tu es mon meilleur ami, tu es celui qui m'a aidé quand j'étais au plus mal, tu m'as soutenu pour que je me remette de la séparation, mais je n'ai jamais dit que je sortais avec toi et je ne l'ai jamais pensé. Je n'ai jamais cru que tu pensais cela, je ne pensais pas que tu imaginerais cela en te demandant de cohabiter avec moi.

Jean n'en croyait pas ses oreilles, ainsi, elle n'était pas amoureuse de lui comme lui l'était d'elle. Oui, il avait vu qu'elle n'était pas plus câline avec lui qu'avec d'autres personnes, mais il avait mis cela sur le compte de la timidité. Il avait cru voir des signes montrant qu'elle était intéressée par lui alors qu'il n'en était rien. Le jeune homme se sentait idiot et très mal à l'aise, il récupéra son manteau et sortit de l'appartement. Dégoûté, c'était le mot ; lorsqu'il sonna chez son amie, quelle ne fut pas la surprise de son amie d'enfance de le voir arriver avec une tête de déterré. Elle lui demanda si cela s'était si mal passé, elle qui croyait fortement que la décoration ferait plaisir à la nouvelle copine de son ami. Et pourtant, le voilà devant elle, à lui raconter ce qu'il s'était passé. C'est ainsi qu'elle apprit elle aussi la vérité sur les sentiments de l'autre fille. N'y tenant plus, elle prit son manteau et repartit pour l'appartement de l'autre fille, elle avait deux mots à lui dire mais l'état dans lequel elle trouva la dite personne, lui fit changer d'avis. Elle la trouva assise sur le sol, en larmes, une chaussette de Noël dans les mains.

À force de patience, elle apprit que c'était son ex qui lui avait appris la magie de Noël avant de partir de l'autre côté d'un océan pour continuer sa vie, en lui apprenant la nouvelle la veille de Noël justement. Cette maudite chaussette était un cadeau de sa part quelques années auparavant lorsqu'ils avaient emménagé ensemble. Elle qui croyait que ses sentiments s'étaient taris, se rendait à l'évidence : elle était toujours amoureuse de son ex et son absence continuait de lui faire du mal. La jeune femme ne savait pas quoi faire, elle fit la seule chose qui lui vint à l'esprit : elle la laissa seule et rentra chez elle pour retrouver son ami.


© S.

4 vues

Posts récents

Voir tout

Ecrit libre 8

Bonjour à tous et toutes, voici un nouvel écrit libre, les mots m’ont été donné par des membres de ma famille : dramatique, mélancolique, masquer, répéter et comédie. Je vous souhaite une bonne lectur

L'imagination rend tout possible

Veuillez trouver un petit texte qui je l'espère vous fera sourire et rendra le quotidien plus plaisant. Le soleil brillait, les oiseaux chantaient, j’aurais presque pu me croire dans un dessin animé d

Comment tout a commencé (nouvelle: part 1)

Bonjour, on se retrouve aujourd'hui, avec le début d'une nouvelle qui n'est pas dans mon style d'écriture habituel. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ce que je peux améliorer... Sur ce, b

©2019 par Fan of writing (Sarah K. - Auteure). Créé avec Wix.com